Un compagnon… le chat

Etre mystérieux et mystique, le chat nous fascine depuis toujours.

Chez les Egyptiens, la déesse Bastet à tête de chatte, ou de lionne selon les interprétations, en est la représentation.

Aujourd’hui, le chat fascine, fait peur pour certains ou est incontrôlable pour d’autres. Toujours est-il qu’on a souvent du mal à le cerner.

Intelligent, indépendant, félin, ronronnant le chat est le compagnon idéal pour l’homme

Le simple fait de caresser un chat apaise.

Ce chat peut être le vôtre, celui du voisin ou croisé dans la rue, peu importe. En effet, le chat caressé s’en remet à vos mains, se fait dorloter auprès de vous et il est content. Cet état vous rend inconsciemment heureux aussi par le fait que vous pouvez rendre heureux un être.

Le ronronnement du chat a des vibrassions apaisantes sur l’homme.

Le ronronnement indique que le chat est détendu et heureux, qu’il se remet entièrement entre vos mains, comme s’il était encore bébé. Il faut savoir que chez les félins sauvages (lions, tigres, léopards, guépards…), seuls les petits ronronnent au contact de leurs mères, notamment lors de la tétée. Le ronronnement comme l’état précédent nous rend heureux et nous apaise par les vibrassions et les sensations émises.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :